Back
to
mountain

Le jeu

Jouer

Voici les animaux qu’il fallait trouver

Le sanglier

Le sanglier est présent dans de nombreux milieux, mais il affectionne particulièrement les forêts. Littéralement le mot "sanglier" signifie "mâle solitaire". Pourtant il aime vivre en famille et avec sa "harde", qui peut atteindre une vingtaine d'individus. Celle-ci est le plus souvent composée de plusieurs femelles, les "laies", et de la dernière portée de marcassins.

Le marcassin

Le marcassin est un jeune sanglier âgé de moins de six mois. Il suit encore sa mère et porte une robe beige avec des rayures foncées.

Le mouflon

Avec ses grandes cornes et son museau blanc, le mouflon n’est autre qu’un mouton sauvage. Issu du mouflon corse, il a été introduit dans les Alpes comme gibier de chasse dans les années 1950. Venu de contrées plus chaudes, il se déplace difficilement dans la neige. Cela fait de lui une proie facile pour les loups en hiver. En revanche, c’est un excellent grimpeur qui escalade les rochers avec aisance.

La brebis

La femelle du mouflon est appelée brebis.
Elle porte parfois des cornes mais celles-ci sont plus courtes que celles du mâle et non spiralées.

L'agneau

Le jeune mouflon est appelé un agneau. Les femelles atteignent la maturité à environ 9 mois et les mâles à environ 1,5 an.

Le lièvre

Le lièvre brun :
Deux grandes oreilles et des pattes arrière musclées qui permettent de faire des bonds à plus de 60 km/h, on ne peut pas se tromper : c’est bien un lièvre brun !

Le lièvre variable :
Il se différencie du lièvre brun par sa plus petite taille, son corps plus ramassé et ses oreilles plus courtes qui permet d’éviter les déperditions de chaleur en hiver.

Le merle

Le merle est un passereau dont les mâles et les femelles sont bien différenciés. Le mâle est noir avec un bec et le tour du bec jaune, alors que la femelle est brune, presque rousse, avec un bec marron. C’est un oiseau solitaire, il vit le plus souvent en forêt ou dans les jardins, car il y trouve sa pitance très variée : insectes, vers de terre, fruits, etc.

La corneille

La corneille est présente dans nos montagnes jusque vers 2000 mètres d’altitude. Elle aime les espaces ouverts, les lisières des forêts et les pelouses d’altitude, car elle recherche sa nourriture essentiellement au sol. Elle se nourrit de toutes sortes de choses, mais préfère la viande qu’elle chasse elle-même ou qu’elle trouve sur des charognes.

Le geai

Le geai fait partie de la même famille que la corneille, mais il se différencie par son plumage très coloré, qu’il soit mâle ou femelle. On le trouve essentiellement en forêt et en moyenne montagne en Savoie. Mais c’est un oiseau qui n’est pas très exigeant en ce qui concerne son habitat. Tout ce qu’il veut c’est faire son nid dans les arbres hauts.

La bécasse

La bécasse des bois est reconnaissable à sa tête ronde, son long bec et ses couleurs brun-rouge imitant les feuilles mortes. Elle fréquente essentiellement les espaces boisés avec des clairières et des secteurs humides. Son long bec lui est bien utile pour pêcher dans les petites mares et les marécages à la recherche de vers, d’insectes, de larves et de petits mollusques.

Le cerf élaphe

Le cerf élaphe est le plus grand ongulé de France. Les mâles, plutôt solitaires, peuvent atteindre 200kg et 1,30m au garrot. Leur solide ramure ou « bois », qu’ils portent fièrement pour séduire les femelles, se renouvellent chaque année et sont de plus en plus ramifiés avec l’âge.

Le chamois

Avec ses petites cornes recourbées et son masque noir sur les yeux, cette chèvre sauvage est emblématique de nos montagnes. Il en apprécie les forêts en hiver, où il peut trouver nourriture et protection, et les falaises en été, qui lui procurent une certaine sécurité.

La chèvre

La femelle du chamois est appelée la chèvre. La femelle est plus fine et plus gracieuse que le mâle. Les cornes sont moins grosses et moins recourbées.

Le cabri

Le cabri est le bébé du chamois. À sa naissance, le jeune chamois mesure environ 50 cm de longueur et 35 cm au garrot ; son poids est de 2 à 2,7 kg. Après quelques heures, il est déjà capable de se tenir debout. Une semaine après, les deux rejoignent le troupeau.

Le chevreuil

Avec une taille moyenne de 60 cm aux épaules, le chevreuil est considéré comme le plus petit cerf d'Europe. Il vit principalement dans la forêt. Le chevreuil est un herbivore et se nourrit d'herbe, de bourgeons, de feuilles et de jeunes branches d'arbres.

La chevrette

La femelle du chevreuil est la chevrette. Elle ne porte pas de bois.

Le faon

Petit des cervidés (cerf, daim ou chevreuil). Le Faon du chevreuil se différencie du faon cerf, par les tâches blanches de son dos qui sont disposées en ligne.

La marmotte

La Marmotte est de la même famille que l’écureuil, d’ailleurs c’est une herbivore qui broute ou qui mange en tenant sa nourriture entre les pattes avant. C’est une vraie montagnarde qui vit entre 1000 et 2800 mètres d’altitude, en colonie de plusieurs dizaines d’individus.